Les enchères sur la marge bénéficiaire dans Google Ads | Articles

Enchères à marge bénéficiaire. Optimisation de vos comptes Google sur base des données de profit. Cela semble être la prochaine étape logique en termes d'optimisation des enchères.

Profit Margin Data in Google Ads

L'idée derrière la publicité de Google Ads est simple : Vous investissez afin d'obtenir une vente (ou tout autre type de conversion).

Il est souvent rapidement clair si Google Ads est un canal qui pourrait être intéressant (lire : rentable) pour vous.

En gros, pour raconter une histoire :

Disons que le taux de conversion moyen de votre site web est de 1 %.

Cela implique qu'il faut 100 sessions sur votre site pour générer 1 vente.

Supposons que vous vouliez utiliser Google Ads pour vous apporter ces 100 sessions.

Et vous prévoyez que le CPC moyen est de 1 euro.

Vous allez en effet investir 100 euros pour générer 1 vente.

Si vous vendez actuellement un produit dont la valeur de la commande est inférieure à 100 euros. Vous faites une perte. De plus, il se peut très bien que les annonces Google ne soient pas un canal rentable pour vous.

Il est souvent surprenant de constater le CPC (coût par clic) que certains paient. On se demande s'ils ont vraiment une idée de leur rentabilité. Probablement que non…

Il peut y avoir des bonnes raisons à cela. Ici, nous ne prenons par exemple pas en compte la valeur de la vie du client, les objectifs de la marque, les conversions hors ligne, et toute une série d'autres éléments (importants).

Retournons à Google Ads, et comment en tirer le meilleur parti. Les stratégies d'enchères intelligentes : Maximize Revenue, tCPA et tROAS sont conçues pour s'assurer que vous atteignez vos objectifs en termes de maximisation des revenus, de coût par acquisition ou de rendement des dépenses publicitaires. 

Si vous atteignez un ROAS de 10 avec une stratégie intelligente, cela implique que pour chaque euro dépensé, 10 euros de revenu sont générés.

Cependant, nous admettons qu'un bon ROAS n'est souvent pas assez convaincant pour augmenter les initiatives digitales. 

Ce que nous aimerions pouvoir dire, c'est : Pour chaque euro dépensé, X euros de PROFIT sont générés. Entrez : POAS (Profit over Ad Spend).

En théorie, l'idée est simple. Si vous avez un POAS de 2, vous devriez obtenir des ressources illimitées, car c'est tout simplement logique. Pour chaque euro dépensé, vous récupérez 2 euros. Avec ce type d'accord, vous feriez un "all-in". 

 

Optimiser les bénéfices dans les annonces Google

Il n'est pas simple d'obtenir les bénéfices de votre compte Google Ads.

En fait, en Belgique, cela n'a jamais été fait auparavant. Une autre #innovation de Semetis. 

En collaboration avec notre client, et avec l'aide de spécialistes Google, nous avons réussi à injecter les données sur les bénéfices dans Google Ads. Aujourd'hui, nous avons une vue sur le profit généré par nos campagnes Google Ads (Shopping & Search). Nous avons donc une vue sur le POAS (Profit over Ad Spend) et nous pouvons rapporter au niveau de la rentabilité de nos clients. 

En outre, en plus des rapports, nous exploitons également les données pour des enchères plus intelligentes. L'obtention des données sur les bénéfices dans votre compte Google Ads vous permet également d'utiliser différentes stratégies d'optimisation. Au lieu de "maximiser les revenus", vous pouvez choisir de "maximiser les profits". 

Avec la stratégie de "maximisation du profit", Google Ads optimise automatiquement la maximisation du profit dans le cadre de notre budget média en prenant compte tous les signaux derrière l'algorithme d'enchères intelligentes de Google (la requête de recherche réelle, l'heure, le lieu, l'appareil, la liste d'audience 1st party, ...). 

 

Revenu ou profit ?

La question de savoir si vous choisissez d'optimiser votre budget pour obtenir des recettes ou des bénéfices est une autre question. Il existe des arguments en faveur des deux options. 

D'un côté, se concentrer sur la rentabilité permettrait de s'assurer que vos initiatives digitales vous apportent plus de profit. Cependant, vous pourriez devenir plus conservateur en termes d'investissement, car vous souhaitez atteindre ou protéger un certain profit. Par conséquent, considérez que la rentabilité à court terme ne doit pas toujours être le focus. Dans cette réflexion, il est important de prendre en compte les éléments mentionnés ci-dessus tels que : CLTV, conversions hors ligne, impact de la marque, ...

D'autre part, en vous concentrant sur les recettes, vous vous assurez de continuer à étendre votre part de marché. Cela pourrait signifier que vous seriez moins rentable, mais vous vous développez et vous assurez une part de marché. 

Le risque est de se concentrer sur l'une de ces deux mesures et négliger l’autre. À notre avis, la véritable valeur de ce projet “d'enchères sur la marge bénéficiaire" est que nous avons enfin une vision de notre rentabilité, mais il faut trouver un équilibre entre la rentabilité et l'expansion de votre part de marché.

La mise en place complète de ce projet dépasse le cadre de cet article. Nous prévoyons un article de suivi dans lequel nous décortiquerons le processus.   

Au bout du compte, nous voulons tous faire des bénéfices.


publication auteur olivier mannekens
AUTEUR
Olivier Mannekens

| LinkedinCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tags:

Prenez Contact

Semetis | 44 Rue des Palais, 1030 Bruxelles - Belgique

+32 (0)2 211 34 50

welcome@semetis.com

Connectez-vous

Cookie Policy

This website uses cookies that are necessary to its functioning and required to achieve the purposes illustrated in the privacy policy. By accepting this OR scrolling this page OR continuing to browse, you agree to our privacy policy.